Tunisie: Ventes de voitures neuves en hausse en 2016

Dernières Nouvelles de l'industrie

Tunisie: Ventes de voitures neuves en hausse en 2016

La hausse des immatriculations de voitures neuves, en Tunisie, continue en 2016 avec environ 9% d’augmentation. L’ATTT (Agence Tunisienne du Transport Terrestre) a annoncé les chiffres de l’année 2016 qui avoisinent les 60.500 immatriculations dont 41.500 VP (voitures particulières).

Kia (City cars) mène la dance et devient leader du marché des VP avec plus de 5367 unités écoulées en 2016, en progression de 27,5% par rapport à 2015, KIA s’accapare 13% du marché local en Tunisie. Volkswagen son dauphin récolte 11% de part de marché, avec plus de 4674 en progression de 12% par rapport à 2015, la troisième marche du podium revient à la marque tricolore au Losange, Renault, avec 4293 unités, ce qui donne un peu plus de 10% de part de marché.

On remarque la progression par rapport à 2015, de Ford, de Nissan (respectivement 80% et 56%) mais surtout celle de Skoda qui a réussi à doubler ses ventes en 2016 passant à presque 650 unités.

Le marché des premiums a évolue, en cette année 2016, surtout chez le constructeur aux anneaux, AUDI, qui progresse de 8%, la même tendance est observée sur la globalité du marché du premium. Bmw marque le pas en offrant un service de reprise des voitures d’occasion pour faciliter l’accès à ses voitures (lire BenJemaa Motors : Service Premium Selection), Audi suit son dauphin de très pres et lance pour ce debut d’année 2017 trois services « Warranty Mobility« , (lire L’Audi A3 se refait une beauté technologique) le service de raccompagnement des clients ou le service de prêt d’un véhicule et le service reprise des Audi d’occasion. Des efforts à saluer, sachant que le généraliste Citroën Tunisie (Aures) l’a initié y’a quelques années en Tunisie.

Pour les véhicules utilitaires, Isuzu (le pick-up est fabriqué chez IMM à Kairouan), reprend des couleurs, avec une percée: 6064 ventes en 2016 contre 3755 unités l’année précédente. iCar (groupe le Moteur distributeur des marques Mercedes Benz , Mitsubishi et TATA Motors) assemble entre autres, un pick-up TATA Xenon, certes il n’a pas la renommé d’un Isuzu, mais il commence à faire ses preuves avec env. 1100 unités. Il ne faut pas oublier le pick-up Mahindra, qui a pu réguler sa cadence et à pu vendre 922 unités. Assemblé lui aussi à Sousse chez SOTUDIS, dèjà concessionnaire du Coréen Ssangyong (SUV et Pickups) et le chinois KingLong (marque de bus assemblée en Tunisie).

Les marques chinoises, viennent d’entrer en scène, en cette année 2016. CHERY étant la première à franchir le pas via son concessionnaire STA (Socièté Tunisienne d’automobiles), avec deux modèles, la minicitadine QQ et la compacte sedan E3, en attendant la suite de la gamme. BAIC est la seconde marque à s’introduire avec sa division spécialisée dans les SUV KENBO, elle offre la S2 et la S3, suivra ensuite la S6. Arrive en fin 2016 la marque Cino-Britannique, MG by SAIC avec trois modèles, la citadine MG3, la compacte familiale MG GT et un SUV compact MG GS.

Le syndicat des Concessionnaires tente de faire évoluer les mœurs du Ministère du Commerce, avec la libéralisation du marché d’importation des véhicules neuves à travers les concessionnaires. Une chose est sure, au bout de la première année ça va se régulariser et chacun des acteurs connaîtra ses besoins. Certes, y’aura ceux qui crieront à l’hémorragie en devises… (sachant que l’importation des voitures neuves représente 2 à 3 % du volume).

Données récoltées chez Kia/Citycar, Targa Consulting via Sara Aloui.

Retour au début

%d blogueurs aiment cette page :