Mercedes-Maybach G 650 Landaulet… Exclusive

Dernières Nouvelles de l'industrie

Mercedes-Maybach G 650 Landaulet… Exclusive

Un peu d’histoire, Le nom de Maybach remonte aux débuts de l’automobile. Il est à la fois synonyme de grand luxe, de tradition et d’innovation technologique. Wilhelm Maybach a côtoyé Gottlieb Daimler, père de la firme à l’étoile. Wilhelm était non seulement un ami mais aussi un disciple de Daimler. Inventeur, concepteur, il était impliqué dans des projets de grande envergure, tels que les premières Mercedes, les dirigeables Zeppelin ou encore le premier moteur V12 au monde.

Les véhicules Landaulet sont une vieille tradition pour les constructeurs automobiles dans le monde (voir article Landaulet, le choix princier) et bien sur à Stuttgart : la Benz 25/45 ch de 1910 appartenait déjà à cette série de véhicules exceptionnels. Parmi d’autres exemples célèbres, citons la Mercedes-Benz 300 d Landaulet (1960), la Mercedes-Benz 600 Pullman Landaulet (1964) et la Maybach Landaulet (2008).

Ces dernières années, le nom de Maybach réapparaît au sommet des chefs d’oeuvre de la marque à l’étoile, Aujourd’hui, un nouveau chef-d’oeuvre de l’architecture automobile est né à Stuttgart. Après la Mercedes-Maybach Classe S et la S 650 Cabriolet, la Classe G Landaulet est le premier véhicule tout-terrain de la marque Mercedes-Maybach. L’extraordinaire G 650 Landaulet succède aux variantes non moins spectaculaires AMG G 63 6×6 et G 500 4×4, tous les joyaux de la mécanique lui ont été offert, un puissant V12, des essieux déportés, une capote électrique en tissu et un équipement exclusif à l’arrière, ce tout-terrain exceptionnel, limité à 99 exemplaires, fera le bonheur des clients ambitieux. La Mercedes-Maybach G 650 Landaulet offre une manière unique de voyager en plein air.

L’historique de la Classe G est riche en superlatifs et en étapes clés. Avec la nouvelle Mercedes-Maybach G 650 Landaulet, l’icône tout-terrain est la preuve que la définition du luxe unique n’a pas fini d’évoluer. Mieux encore : le véhicule culte parmi les tout-terrain se renouvelle sans cesse tout en prouvant le potentiel toujours actuel des classiques tout-terrain produits depuis 1979.

Retour au modèle du jour, la Classe G repousse toujours les limites : contrairement aux Landaulet précédents, qui étaient basés sur des berlines prestigieuses, la Mercedes-Maybach G 650 Landaulet permet une expérience automobile inoubliable même en dehors des sentiers battus. Les essieux déportés bien connus du G 63 AMG 6×6 et du G 500 4×4, permettent une garde au sol de 45 centimètres, ce qui permet à notre exclusif Classe G de partir à l’assaut des situations extrêmes. A la différence des essieux rigides conventionnels, les roues ne sont pas fixées hauteur de l’essieu mais nettement au-dessous. Sans oublier, les blocages de différentiels à 100 %, typiques du de la Classe G, et verrouillables pendant la marche se retrouvent également dans ce nouveau modèle, tout comme la gamme courte de la boîte de transfert. La technologie unique de la transmission intégrale permet au G 650 Landaulet de se démarquer des autres 4×4.

Le groupe propulseur le plus puissant, le moteur V12 biturbo développé par Mercedes-AMG, assure une sportivité à toute épreuve avec une puissance maximum de 463 kW (630 ch din) et un couple maximal de 1000 Newton-mètres.
Pour le fabriquer, une partie se fait chez Magna-Steyr et fini chez les artisans hautement qualifiés de Maybach, le 4×4 Cabriolet de luxe sera proposée à la vente dans le cadre d’une série limitée qui comptera 99 unités. Celles ci seront livrables à partir de l’automne prochain en échange d’un gros chèque… estimé à 550.000$ (518.000€)
Sans commentaire, point à la ligne 😉

GALERIE IMAGES:

Retour au début

%d blogueurs aiment cette page :