Marché automobile Tunisien… La tendance au 1er Semestre 2018

Dernières Nouvelles de l'industrie

Marché automobile Tunisien… La tendance au 1er Semestre 2018

Marché automobile Tunisien… La tendance au 1er Semestre 2018… Le Tunisien est très fragile coté rumeur et surtout sentimentale coté analyse, à chaque annonce de nouvelles mesures fiscales: TMM en hausse, chute du Dinar devant l’Euro et le Dollar, baisse des quotas… avec des réflexions types: « les voitures sont trop chères », « les concessionnaires sont des arnaqueurs », « Le marché automobile Tunisien, va chuter » ou bien « personne n’achètera de voitures neuves…«  … Le Tunisien se projette dans le scénario d’une économie qui tombe, comme un château de cartes… et du coup la chute de son pouvoir d’achat… Une fois l’averse passée il revient à la charge, comme si rien n’était … et tant mieux pour l’économie et le secteur automotive (VP et VU).

Alors analysons la tendance du marché au premier semestre 2018:

Renault (ARTES) garde toujours le cap (13,6% de part de marché), avec une large gamme qui plait aux public tunisien, Symbol, Clio, Captur, sans oublier Megane et Kadjar, Kia (CityCar) garde son souffle, second en terme de parts de marché (9,43%), Toyota (BSB) arrive de loin (9,16% PDM), à la clé, une gamme qui s’élargie, Aygo, Yaris, Yaris sedan, mais surtout un C-HR qui dévergonde les codes, sans oublier un RAV 4 et des Land Cruiser aux ventes confidentielles. Citroën (AURES) coté VP maintien son équilibre avec une gamme qui se reconstitue, C1 populaire, C-Elysée, C3, C4 cactus Berline, en attendant l’introduction du C3 Aircross et C5 Aircross. Hyundai (Alpha Hyundai Motor), garde sa vitesse de croisière, en attendant son nouveau capitaine. Peugeot (Stafim) rattrape le coup, avec une hausse des ventes au mois de Juin ce qui donne une part de marché de (7,71%).

Honda (0,86% PDM) et Skoda (1,46% PDM), toujours le statut quo après plus de trois ans d’exercice, et une grande notoriété dans les plus gros marchés comme l’inde et la chine pour Honda et l’Europe pour Skoda, les choses diffèrent en Tunisie où les ventes n’arrivent pas à décoller… une offre produit plus adéquate au public tunisien, serait une bonne idée pour redresser la barre.

Chez les premiums, Audi reste en tête avec 2% de part de marché, tandis que Bmw 2e (0,84 % de PDM) et Mercedes Benz 3e (0,82% de PDM)

Les utilitaires < 3,5 Tonnes est un monde à part, y’a les pickup assemblés en CKD en Tunisie (Complete Knock Down ce qui veut dire un Kit pour assembler quelque chose), donc ils ne subissent pas l’effet des quotas, y’a aussi les autres utilitaires type fourgon, qui sont importés. Alors Isuzu avec son Pickup D-Max assemblé chez Afrique Auto à Kairouan (centre de la Tunisie), fait fureur avec une part de marché de presque 50%, (env. 4000 ventes au 1er semestre 2018), ensuite vient le spécialiste des fourgons Citroën avec le Berlingo (B9) (12,80% de part de marché) dans ses versions Business, M et XL (voir essai sur notre channel YouTube Citroën Berlingo B9), sans oublier le Jumpy, le Jumper et le Nemo, arrive ensuite Peugeot (11,12% de PDM) avec la même gamme que Citroën, seul les patronymes changent.

 

Retour au début

%d blogueurs aiment cette page :