Le choix princier, Lexus-Carat Duchatelet LS 600hL

Dernières Nouvelles de l'industrie

Le choix princier, Lexus-Carat Duchatelet LS 600hL

Les rois et les princes ne jurent que de carrosses ou de Rolls-Royce, le prince William n’a pas manqué de faire sortir un cortège de Rolls-Royce, Daimler et de Bentley, flotte royale oblige (la Rolls des mariés est un modèle unique Phantom IV offert à la reine en 1977 à l’occasion de son jubilé d’argent, propulsée par un V8 6,3l de 220 ch din) ensuite la carrosse (un modèle de 1902, élaboré pour Edouard VII), pour s’enfuir à la fin dans un cabriolet signé Aston Martin DB6 MKII.

Sur le rocher monégasque c’est différent, après avoir défilé en 1956 dans une Rolls-Royce silver wraith de1953, c’était le prince Rainier III et Grace Kelly. Le nouveau couple Princier Albert II et Charlène ont défilé dans une version découvrable de la Lexus LS 600h L. On savait déjà que les invités de prestige du mariage le plus médiatique de l’année, après celui du prince William et de Kate Middleton, seraient transportés en limousines hybrides fournies par Lexus.

On découvre à présent que prince et princesse paraderont dans un somptueux Landaulet. Désignant une carrosserie très prisée par les les cortèges officiels du Vatican ou les Royal Mews.

Le landaulet désigne une berline découvrable dont seuls les passagers arrière peuvent profiter de l’air libre. Réalisée par le célèbre carrossier belge Carat Duchatelet, en étroite collaboration avec les ingénieurs Lexus basés à Bruxelles, cette transformation a demandé plus de 2.000 heures de travail.

GALERIE PHOTOS:

Retour au début

%d blogueurs aiment cette page :