Land Rover Defender, la fin d’un mythe

Dernières Nouvelles de l'industrie

Land Rover Defender, la fin d’un mythe

Est ce vraiment le début de la fin du mythe Defender ?

Décembre 2015 sera le mois de l’arrêt de production du Land Rover Defender, qui à lui seul a donné plus de 2 millions de véhicules vendus pour Land Rover,

C’est avec une grande amertume que tout passionné d’escapade en 4×4 vivra l’événement d’adieu du Defender. Le paysage automobile ne pourra compter que sur le classe G de Mercedes pour dire que les bons crus sont intemporels et qu’ils représentent la mécanique pure et dure qui défie la nature et le franchissement.

On connaît tous, les performances de franchissement du Defender, on souhaite que son successeur prévu pour 2018 pourra tenir la comparaison…

Retour sur les débuts du mythe, où Spencer Wilks, alors Directeur général de la Rover Car Company, était propriétaire du Laggan Estate sur l’île d’Islay. En 1947, alors qu’il conduisait sa Rover 12 très modifiée sur les reliefs accidentés de l’île, Ian Fraser, le garde-chasse du domaine fit la remarque que ce devait être un « Land Rover » ; son nom était né.

En guise de reconnaissance, Land Rover est revenu sur l’île d’Islay pour faire un film et célébrer 67 ans de production ininterrompue des Land Rover Séries et Defender, et voir l’endroit qui a inspiré ce nom emblématique.

Sur l’île, les invités ont pu conduire plusieurs Land Rover Séries et Defender, dont un Série I 107″ Pick-Up de 1954, un Série IIa 88″ Tilt de 1965 et un Série III 109″ Station Wagon de 1980. Le trajet comprenait aussi une visite de la distillerie Kilchomen appartenant à Kathy Wills, l’arrière-petite-fille de Spencer Wilks.

Réputée pour ses vastes étendues, ses terrains accidentés et la production de certains des meilleurs whiskies du monde, Islay est devenue le terrain d’essais secret de Land Rover à la fin des années 40 ; les frères Wilks ont continué d’utiliser l’île pour développer les Séries Land Rover.

Roger Crathorne, auteur de ‘Born in Lode Lane’, explique : « Bien que de nombreux véhicules aient plus de 50 ans, ils sont encore capables d’affronter les terrains difficiles de l’île d’Islay et de faire la parfaite démonstration des aptitudes qui ont toujours fait la réputation de Land Rover. »

GALERIE PHOTOS:

 

Retour au début

%d blogueurs aiment cette page :