Jeep et le débarquement fêtent 70 ans

Dernières Nouvelles de l'industrie

Jeep et le débarquement fêtent 70 ans

Le déploiement pour la deuxième guerre mondiale (Septembre 1939/ Août 1945) outre atlantique et précisément chez l’Oncle Sam, n’a pas commencé après l’attaque de Pearl Harbor, en décembre 1941, puisqu’en 1940, l’armée américaine décide de se doter d’un véhicule léger de reconnaissance pour ses troupes. Alors, elle fait appel à l’entreprise American Bantam Car Company située en Pennsylvanie (USA). Les industries Willys et Ford participent également à la fabrication de prototypes, chacun de leur côté.

Le modèle retenu en octobre 1941 par l’armée américaine est celui produit par l’entreprise Willys et dénommé MB. Mais une fois les Etats-Unis entrés en guerre après l’épisode de Pearl Harbor, l’Armée souhaite être alimentée en véhicules de reconnaissance par au moins deux fournisseurs différents : elle choisit Ford, qui produit le même véhicule fabriqué par Willys mais dénommé cette-fois ci par GPW.

Très rapidement, ce petit véhicule de reconnaissance est surnommé « Jeep ». L’origine de ce surnom proviendrait de la contraction orale des lettres GP (pour « General Purpose » : Rôle Multiple) qui devient « Jeep ».

Rapide et pratique, ce véhicule devient effectivement la « voiture à tout faire » de l’armée américaine. Ainsi peut-on voir des Jeep ambulances, transports de troupes, de commandement, etc…

Utilisée par une grande majorité des armées dans le monde après la Seconde Guerre mondiale, la Jeep est un des symboles de ce conflit international. Après la guerre on retrouvait la Willys partout où les troupes alliés sont passés, Europe, le contour du bassin méditerranéen, le nord Afrique surtout la Tunisie, la Libye, l’Egypte, le Moyen Orient, Syrie, Liban, Palestine, Jordanie…

Retour au D-Day, ou le jour du débarquement sur les plage de la Normandie, un 6 juin 1944, l’engin a déjà servi dans d’autres endroits de l’Asie, mais ce jour est mémorable, la Jeep a été embarquée pour transporter les troupes, récupérer les parachutistes qui ont été largué la veille, des nationalités différentes, pour libérer l’Europe.

L’histoire de la Jeep/ Willys est restée dans la mémoire collective des européens et surtout en France où un spécialiste Jeep s’est installé en région parisienne près d’Orly, son environnement est le plus grand garage jeep au monde « JEEP VILLAGE ». L’établissement a été ouvert à la Libération alors que les Français entamaient avec la petite Américaine une histoire d’amour. Il resterait 100 000 Jeep en circulation sur la planète et une sur trois est en France.

Galerie Photos:

Retour au début

%d blogueurs aiment cette page :