GreatWall débarque à Tunis, ses SUV Haval à l’honneur

Dernières Nouvelles de l'industrie

GreatWall débarque à Tunis, ses SUV Haval à l’honneur

Great Wall ou la « grande muraille » de Chine… Haval ou je t’avale… Haval ou « Have All »… Il s’agit ici de plaisanteries qui résument un peu le profil de ce mastodonte chinois, Great Wall et sa filiale Haval (spécialiste des SUV), qui viennent d’arriver chez nous via le concessionnaire ATLAS AUTOS.

Pour la petite histoire, tout a commencé en 1976, dans la ville de Baoding à l’est de la Chine, Great Wall Industry est une jeune société qui se cherche dans la Chine Maoïste. Dans les années 1980, la stratégie du pays change, c’est l’ère Deng Xiaoping, les sociétés étrangères affluent pour profiter d’une main d’oeuvre low cost. En 1984, apparaît Great Wall Motors, la société est 100 % privée. Toujours installée à Baoding, où on fabrique sur les chaines de montage, encore ancestrales, des camions pour l’armée chinoise. Les choses changent à l’arrivée de Wei JIANJUN en 1990, certes il a 26 ans mais il a des capacités impressionnantes à faire bouger les choses… Six ans plus tard, en 1996, un premier Pick up « DEER » quitte les chaines de montage pour le marché local chinois au départ, ensuite pour l’international, eh oui le chinois prend des ailes, à la clé du succès: un design passe partout, une fiabilité confirmée et un prix défiant la concurrence.

La marche à l’international vient de commencer, l’objectif du grand Great Wall est la conquête de l’Europe, alors les équipes lancent le « Wingle 3 », design avenant, qualité et choix des matériaux en net progrès et des qualités routières dignes de confiance, mais est ce suffisant? Les ventes en Europe sont timides, mais Great Wall insiste à résister, on ouvre même une usine en Bulgarie, en joint venture avec Litex Motors à Lovech…

Chez Great Wall, on suit la mode et les SUV’s était à l’honneur très tôt, puisque un premier essai au Mondial de Paris 2006, avec le « Hover » un mélange de gout, entre Toyota, Mitsubishi et Isuzu. Quelques pays européen dont l’Italie et le Royaume uni, l’Amérique latine, quelques pays africains goûtent aux produits chinois et ça marche. A partir de 2010, Great Wall garde son acronyme pour les pick-up et crée la gamme Voleex pour les voitures et la gamme Hover pour les SUV. En 2013, Great Wall change le nom « Hover » en « Haval », après un litige avec la marque d’électroménager « Hoover ». Alors changement de stratégie globale, Great Wall garde son nom pour les pick up et les voitures mais badge les suv en Haval.

Le groupe Great Wall/ HAVAL a produit plus de 900.000 SUV en 2016, dont plus de 500 000 pour la marché chinois, ce qui montre une grande capacité d’industrialisation.

Retour en Tunisie, où le Représentant/Concessionnaire Tunisien, ATLAS AUTOS, a introduit neuf (9) modèles, qui se présentent comme suit:

Le Great Wall C30 une berline tricorps de 4.45 m qui joue dans la cours de sa compatriote Chery E3, mais pas seulement puisqu’elle pourrai aussi concurrencer La Renault Symbol, Peugeot 301, Et Citroën C Elysée,

Le Great Wall Wingle 5 est un pick up double cabine de 5,04 m (pour lequel on attend les données pour le PTAC officiel et la charge utile) qui se veut ludique et professionnel,

Le Great Wall Wingle 6 un second pick-up double cabine, ici le design est plus soigné et une longueur de 5,34 (+30 cm par rapport au Wingle 5) ce qui profite à l’espace intérieur, pour éventuellement (sous réserve de confirmation) améliorer la charge utilise, la présentation intérieur est plus qualitative mais nous laisserons ces impressions pour les essais que nous ferons sur la gamme Great Wall/ Haval prochainement sur actuoto.

Lors de l’événement les organisateurs ont été discret sur la présence d’un Minibus Great Wall 9/12 places, mais on imagine bien qu’il y a un travail derrière, pour éventuellement une gamme transport de passager. Un crénau qui représente en nombre de véhicules plus de 15% de part de marché chez le constructeur.

Le Great Wall M4: Petit Crossover des villes de 3.99 m, il se place face aux citadines tout en offrant un look de petit baroudeur, son positionnement tarifaire le confirme d’ailleurs. (33 400 DT)

Le Great Wall H5 Il s’agit du porte bonheur du créateur de la marque au niveau des modèles (les chinois sont superstitieux) et le nom de H5 a été maintenu spécialement en Great Wall pour se rappeler que tout a commencé pour les SUV par ce modèle, il s’agit bel et bien du premier SUV de Haval (ex Hover) et ce malgré qu’il soit encore sous la bannière Great Wall, nous le comparerons facilement aux Modèles qui ne sont malheureusement pas commercialisé chez nous, en outre le Pajero Sport et Toyota Fortuner, qui sont en réalité des déclinaisons des Pick-up respectifs des marques en SUV. Rappelons qu’une partie des SUV a eu naissance à partir de cette pratique (on ne parle pas de 4X4 ici mais de SUV).

Le Haval H2, mesurant  4.33 m, il se positionne comme un SUV compact, qui se veut le compagnon en 4×2 de chaque utilisateur.

Le Haval H6 Il s’agit du best-seller de la marque, avec ses 4 m 64, on peut facilement l’adopter pour la famille, le franchissement pourrait être sa tache mais la gamme est organisée de telle sorte que le H9 est le franchiseur de la bande.

Le Haval H8 avec ses 4 m 80, il se place comme le grand SUV familial de luxe de la marque, sans tomber dans le franchissement.

Pour le franchissement Haval a prévu une déclinaison typée plus 4×4, alors voilà Le Haval H9 (4 m 85) avec une chaîne cinématique prévue pour ça et surtout des aides à la conduite, assez performants pour le franchissement, mais surtout très efficaces.

Nous avions d’ailleurs eu la possibilité de tester toute la gamme et on avait choisi de tester juste le Great Wall M4 et Haval H6 à ce stade,

Autre aspect vraiment plaisant de l’événement, c’était l’organisation d’une séance de franchissement avec un pilote professionnel Christian LaVieille, engagé depuis 2014 dans le Rallye Paris Dakar au sein de l’équipe Great Wall/ HAVAL. Les images ci-joint ont été prises dans le circuit de la foret de Gammarth où le H9 a vraiment montré un potentiel conséquent en franchissement et surtout il avait montré que le trio Moteur/Transmission/Châssis étaient vraiment optimisés entre eux et que le résultat final à été d’excellentes aptitudes en franchissement.


Pour conclure, Great Wall/ HAVAL débarque avec une gamme pour toutes les bourses, et pour tous les goûts, reste après à essayer de notre coté les modèles de la gamme pour vraiment vous éclairer sur les qualités des véhicules commercialisés,

Rendez vous dans les mois à venir pour la suite de la « Great Wall/Haval Experience ».

Cijoint le Communiqué de Presse_Great_wall_Haval_Fr

Retour au début

%d blogueurs aiment cette page :