Fiat 500, le pot de yaourt fête ses 60 ans.

Dernières Nouvelles de l'industrie

Fiat 500, le pot de yaourt fête ses 60 ans.

Mes souvenirs sont toujours intactes, lorsqu’il s’agit d’automobile… Un amour éternel et originel. En 1979, je venais d’intégrer l’école, je profitais en rentrant, pour faire une déviation vers ce qu’on appelait chez nous « les entrepôts ». Un endroit où ma famille stockait les anciennes voitures en attendant de jours meilleurs, puisqu’on s’en séparait pas aussi facilement… Alors mon détour, était pour voir l’ancienne voiture de ma mère, sa première voiture, une petite voiture blanche. Avec ses phares ronds et une silhouette unique dans son genre, son bruit moteur, un genre de sifflement, qui n’a jamais quitté le fond de mes pensées, un sifflement qui surgissait à chaque passage d’un bicylindres ou un boxer Porsche-Volkswagen…

Chez Fiat, la petite voiture commence bien avant la deuxième guerre mondiale (1939-1945). Avec le Duce Benito Mussolini, très proche sur ce point du Führer Adolf Hitler en Allemagne, l’idée de la voiture du peuple. En Allemagne ça sera la Volkswagen Coccinelle (1936/1937), en Italie, ça sera, la Fiat 500 Topolino (1935). Apres la deuxième guerre mondiale, l’Italie est un pays en pleins travaux de reconstruction, comme toute l’Europe. Le pouvoir d’achat, ne permettait pas le renouvellement de sa voiture, alors dans un premier temps les italiens se payaient des Vespa de chez Piaggio, d’ou l’apparition de la roue de secours.

Trêve de plaisanterie, Dante Giacosa, voulait innover en proposant une petite voiture abordable et qui remplacerait l’ancienne Topolino, dans les cœurs des italiens et pourquoi pas conquérir d’autres cieux… comme la Vw Coccinelle, alias Beetle aux Etats Unis. Chose fait, le 4 juillet 1957, apparaît la Fiat 500, la Nuova… Aucun bouleversement dans les codes et les choix techniques des ténors de l’époque, moteur et transmission à l’arrière, Renault 4 cv et Dauphine et autre Volkswagen Coccinelle. Le pot de yaourt ne plait pas et pendant deux années consécutives, les ventes ne décollent pas… Quelques petites modifications principalement à l’intérieur de la Nuova Fiat 500 et l’arrivée de la Mini, on fait bouger les choses en ses débuts des années 1960. Le succès ne s’arrête pas là, 50 ans plus tard, Fiat profite de l’immense « capital sympathie » qu’à la 500 (plus de 4 millions de Fiat 500 vendues  de 1957 à 2007) … et lance en 2007; le renouveau du « pot de yaourt » sauce 21è Siècle. Le succès continue, avec un restylage effectué en 2015, améliorant, finition, infotainment et motorisation sans oublier la sécurité passive, avec l’ESP et les airbags avants et latéraux… les ventes suivent avec plus de 2 millions d’unités vendues en 10 ans.

Une vidéo pour célébrer l’événement avec Adrien Brody et Anna Manuelli, dans la capitale Lombarde Milan et la splendide voix de Mario Lanza interprétant « Come Prima »… LA DOLCE VITA quoi

Sans oublier la rencontre de notre équipe du duo à Genève lors du salon de l’automobile 2017, dont voici un aperçu:

Retour au début

%d blogueurs aiment cette page :